• Chapitre 2

    Quand la sonnerie retenti, tout les élèves se dirigèrent vers les salles. Melody rattrapa sa cousine et lui dit qu'elles étaient dans la même classe. Hermann les regardaient, sans rien dire. Ils se dirigèrent avec un groupe d'élèves jusqu'à la bonne salle. Là-bas, ils s’assirent. Melody s'approcha d'une fille dont les cheveux avaient été visiblement teint en orange. Elle demanda si la place à côté était libre puis s'assit. La matiné se déroula sans encombres jusqu'au moment où les élèves devaient se présenter à l'écrit. En effet, un jeune homme répondant au nom de Philippe leva la main.

    -Qui a-t-il? interrogea le professeur.

    -Je n'est pas de père.... répondit l'élève.

    -C'est pas grave: tu ne remplis que la case de la profession de la mère.

    -Vous comprenez pas! J'ai.... deux mères.... dit-il en baissant progressivement la voix.

    Toute la classe le dévisageait. Tous connaissait ses parents: il s'agissait de la féroce princesse Peach.exe et de Kitsune, à laquelle Philippe ressemblait beaucoup. L'élève se leva et quitta la salle encourant, sur le point de pleurer. Le professeur désigna Melody pour aller le chercher et cette dernière s'exécuta.

    Melody parti à l'entrée du lycée et trouva le jeune homme assis sur les escaliers qui menaient au parking, en train de pleurer. Elle s'assit à côté de lui et le regarda, réfléchissant à un moyen de lui remonter le moral. Elle sorti un paquet de mouchoirs et lui en donna un pour qu'il sèche ses larmes.

    -Pourquoi tu es parti?

    -Je n'aime pas qu'on me prenne pour quelqu'un de différent car mes parents sont homosexuelles.

    Melody était désolée pour lui. Elle préféra lui dire ce qu'elle pensait vraiment de son problème, que les autres étaient absurdes de le prendre pour un détail aussi bête. Elle dit également que, même si elle avait pas le droit d'en parler, sa cousine Hasuka était atteinte d'une maladie génétique très rare appelée "Deoxys". Philippe ne savait pas vraiment quoi dire. Il avait toujours été assez timide, surtout à l'égard des filles. Melody le saisit par le bras et le força un peu à se relever pour qu'ils retournent en cours.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :