• Chapitre 5: Folie à Champiville

    Dans la première partie du chapitre, Daisy n'est pas présente. C'est donc un point de vu externe.

    Luigi sorti de sa chambre, à moitié endormi. Il remarqua toutefois que son frère n'était pas là. Commençant à s'inquiéter, le plombier appela son frère:

    -Ma-- Mario? Tu es où?

    Personne ne répondit. Il vit toutefois une ombre juste derrière lui. En se retournant, l'homme à la salopette verte poussa un cri d'horreur, constatant que son frère était sur le point de l'assommer avec une poêle. Il sorti en courant et vit la princesse rose accompagnée d'une bonne trentaine de Toad anormalement armés. Pach ordonna aux Toads de tuer l'homme face à eux. Ce dernier parti à toute allure en direction de la forêt.

    ______________________________________________________________________________________

    Le matin, je ne suis pas du tout réveillée, comme mes sens et mes capacités. Je ne sais donc pas vraiment où je vais. Soudain, alors que je marchait, je senti quelque chose me percuter, ce qui me fit tomber. J'entendais une voix étrangement familière prononcer mon nom, puis une autre voix me parler d'arbre et de café, avant de me tendre une tasse. Je prit donc cette tasse et en bu le contenu. Ceci fait, j'ouvrit enfin les yeux et vit Luigi. L'expression de son visage était pour le moins étrange: il semblait à la fois heureux et angoissé. Toutefois, au bout de quelques secondes, l'angoisse commença à s'estomper, jusqu'à disparaître.

    -Tu... tu n'est pas morte? me demanda-t-il.

    -Je n'ai disparue même pas trois jours.

    Luigi n'eut pas le temps de répondre qu'une flèche passa entre nous. Par réflexe, mon ami recula, mais semblait cette fois-si horrifié. Il tomba dans un buisson en trébuchant, et rencontra la mâchoire de Sekhmet, ce qui le fit d'avantage paniquer. J'arrêtait donc les deux déesses avant qu'elles ne traumatisent Luigi.

    Quand ce pauvre Luigi fut a peu près calmé, il m'expliqua que Champiville même voulait sa mort, son frère inclus. Etrangement, à l'entente de ces mots, je senti un canon de revolver toucher mon dos. Par réflexe, je me retourna et lança une boule d'eau, comme j'aurait pu envoyer un coup de poing. Mon adversaire fut catapulté contre un arbre et je vit que c'était Mario. Luigi n'avait donc pas menti...

    En levant les yeux au ciel, je vit un étrange nuage noir.

    -Des Ombres.... dit Tsunami.

    -C'est quoi? interrogea Luigi, sans avoir remarqué que Tsunami était une licorne.

    -Des créatures mystérieuses là pour faire régner les ténèbres, dit Tonnerre d'un ton froid.

    -Partez, ordonna Tornade.

    Elle n'eut pas à redire son ordre que Arthémis, Sekhmet, Alba, Luigi et moi-même partions nous enfoncer dans la forêt, sans vraiment savoir que faire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :