• Un an

    Un an. Cela fait une année
    Que des vies sont parties en fumées
    A 22h. Ils ne voulaient que s'amuser
    Ils ont rencontrés des terroristes cinglés

    Ils disaient faire ça pour leur dieux
    Mais, en vérité, ils faisaient ça pour eux.
    A cause d'eux sont partis vers les cieux
    Une jeunesse colorée de tout âge.

    Ils ne pourront revenir. Vous les avez séparés
    De leurs familles, leurs amis et leurs aînés
    Le temps continue sa course sans s'étonner
    Alors qu'un an avant, Paris cessait de vivre.


    Cet hommage sera le dernier que je rendrait à ceux qui ont disparus au Bataclan. Ce n'est pas la peine de remuer le couteau dans la plaie à chaque anniversaire de ce funeste jour.

    A vous, les morts du Bataclan, je tiens à vous dire un dernier adieu car que vous soyez grand, petits, noirs, blancs, catholiques, musulman ou d'aucune religion, vous étiez égaux à tout ceux que vous abandonnés, que ce soit en droit de vivre ou d'être heureux.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Novembre 2016 à 18:15

    C'est vraiment magnifique.

    2
    Lundi 14 Novembre 2016 à 18:26
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :