• Vous le voyez?

    Vous le voyez? Ce chasseur de phoques.
    Il est jeune et a besoin d’argent.
    Mais personne ne sait qu’il se fiche de la chasse:
    Il préfère les arguments.

    Vous le voyez? Ce vagabond auprès des siens.
    Il ne trouve pas de travail.
    Il a toujours un livre dans les mains
    Et ce, car c’est son seul attirail.

    Vous le voyez ? Cet homme au bar.
    Il est ami avec le vin.
    Il a tant voyagé et hué aux remparts,
    Sans voir que sa santé partait bien loin.

    Vous le voyez? Ce jeune écrivain.
    Des années durant il a erré,
    Et cela ne fut pas vain,
    Mais maintenant, le voilà empoisonné.

    Vous les voyez? Ces quelques livres.
    Ils comptent l’histoire de chiens et de loups.
    C’est eux qui m’on rendu ivre,
    Et l’homme de ce poème les a écrit sans vous.


     

    Ce poème a été écrit dans le cadre la littérature et société (encore, oui). L'homme a qui ce poème rend hommage est Jack London, dont ses livres Croc Blanc et L'Appel de la forêt m'ont ouvert à la littérature.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :